mercredi 12 décembre 2007

Délire chromatique autour d'un siphon: tartare d'huîtres et chantilly à l'encre

Beaucoup hésité sur le titre de ce post, parce que "Tartare d'huître, sa spirale de vitelotte avec sa chantilly grise" ça m'aurait ptet apporté plus de lecteurs. Mais je me sentais pas. Et puis c'est pas tout à fait comme ça que ça s'est passé, non plus...

Que font deux amoureux gourmands qui finissent tard du boulot, chacun à un bout du département? Ils se donnent rendez-vous à Carrefour... (Il y a beaucoup d'autoroutes dans les Bouches, mais c'est quand même n'importe quoi. Mais vu que la dernière fois il était arrivé avec une rose au rayon livres, je pouvais pas refuser...)

Alors bon voilà, on parcourt les allées main dans la main, en se disant que la vie c'est bien, et les idées de plats s'accumulent pour célébrer notre bonhuuuur. Mais bon, au de-là du vague projet de dîner, ça restait lointain. Rationnel. Normal.

Et puis on est arrivés au rayon poissonnerie. Lien de cause à effet ou pas, le Namour prend son air de c'est-pas-parce-qu'on-n'a-pas-le-temps-de-vivre-qu'il-faut-qu'on-se-laiss-aller, et me lance "Ce siphon, on l'utilise pas assez, TU TE RENDS COMPTE QU'ON N'A PAS ENCORE FAIT UNE CHANTILLY SALEE?"

"Ah ouais, c'est vrai..."

Et là le rythme s'accélère...

"Bon on reste, dans le poisson?"

"OK, alors...à l'encre de seiche!"

"Ah ouais la bonne idée t'es trop la meilleure..."

"Et ben pour la peine, tu vas céder à ma lubie de tartare d'huîtres"

"D'accord, tu vas chercher la crème?"

"Oui mais qu'est-ce qu'on fait avec?"

"MES PATATES VIOLETTES!"

Fin de la surenchère.

Un passage en caisse, un peu d'autoroute, et pas mal de temps en cuisine plus tard, le résultat que vous voyez.


Pour deux amoureux pas impatients

2 douzaines d'huîtres (oui, il vaut mieux que les amoureux accordent un bon budget à ce qu'ils avalent, parce que pour un cercle, la douzaine elle y passe)

2 poches d'encre de seiche

1 bouteille de crème liquide bien froide

1 citron

1 ou 2 vitelottes


Attention, répartition des tâches,

la fille s'occupe des patates parce que c'est bien connu, les filles ça connaît mieux les cuit-vapeurs, et l'homme ouvre les huîtres parce qu'écaileur c'est masculin comme dirait l'autre...
Donc elle c'est mieux qu'elle touille la crème avec l'encre (saler un tout petit peu, et remettre au frais).
Quand l'homme a terminé, prendre le relais et couper les huîtres en tout petits morceaux, les mettre dans un saladier avec un trait de citron, mélanger, et faire prendre dans des ramequins (ou des cercles, c'est encore mieux).
Disposer les patates autour. Comme on était dans la surenchère, j'ai tenté une spirale, les rondelles étant pas égales, mais c'était pas une grande réussite.
Laisser l'homme agiter le citron avec tous les risques que cela comporte.
Passer à table, quand même...
Tartare: tuerie. Cher et long, à se garder pour soi.
Chantilly: très sympa, ce petit goût iodé adouci par la crème. Et ça fonctionne très bien sur le poisson.
Voilà...c'est beau l'amour hein?
La blogosphère est décidément plein de surprises, après publication de ce billet je viens de passer chez Requia, qui propose un concours de recettes de fêtes. Et devinez ce qu'il y a à gagner notamment? Un mini-siphon!! Bah quoi, on vit pas ensemble, je peux en vouloir un, moi aussi...

12 commentaires:

Philou a dit…

Je suis très content ! Enfin quelqu'un qui parle de cuisine comme moi !!!! Yeeessss !
Bon j'ose éspérer que c'est pas contagieux, sinon mon livre ne va jamais se vendre... MDR
Bravo pour la recette et l'humour, c'est que du bonheur !
(pour info, je suis l'auteur du blog "cuisine et plaisir des yeux")

Jess a dit…

Super cette petite escapade carrefouresque.. on s'y croirait.. en tout cas le resultat est super .. l'amour fait vraiment de belles choses !!

Flo a dit…

ET bien et bien, vos séances cuisine ça vaut le coup ! Et sinon, dans l'histoire, c'était bon tout ça ?
Bizzz Flo

nini a dit…

Tiens,une bonne idée...j'en fais jamais de ces mousses...

jo a dit…

Oh la la la, ça avait vraiment l'air bien, qu'est-ce que j'aurais être là...

ninisharp a dit…

Genial !!! J'ai adore te lire et p.... quelle est belle la photo !

http://ninisharp.canalblog.com

Miss Tiny a dit…

Alors ça c'est une belle histoire qui explique comment partir de A pour arriver jusqu'à B!!! Et j'avoue que B me plaît énormément.
Beaucoup d'imagination chez cocotte... A l'approche des fêtes, ça doit bouillir là-haut!!!
Allez, fais nous encore de ces jolies assiettes!!!
Bizzz,
Alexandra
Des goûts et des couleurs

Bamby a dit…

Ha, c'est beau l'amour... Vous êtes beaux, nous sommes tous beaux dans l'amour !
Et en plus ce petit plat a l'air délicieux !

Flo Bretzel a dit…

J'aime bien ce genre de délire...et j'ai mis un siphon sur ma liste au père Noël

confituremaison a dit…

Ah oui c'est beau l'amour! Elle est magnifique cette assiette, quelle creativite! Tu es courageuse d'avoir decoupe les huitres en petits morceaux. Moi, j'aurais lachement delegue a cette etape!

cocotte a dit…

Philou, honorée du compliment (?!)
Jess, vrai...et c'est pas fini...
Flo, comme je te l'ai dit, oui. Le tartare c'est vraiment une tuerie, à se réserver en amoureux. Pour une fois que tu peux embaucher le tien en cuisine, ne boude pas ton plaisir!
Nini, tu as le siphon? Alors y a plus qu'à!
Jo, désolée de te faire baver...
Ninisharp, la photo est de l'écailler, merci pour lui!
Miss Tiny, pas trop le temps en ce moment, mais comme tu le vois ça peut être fête toute l'année..
Bambi, tu serais pas un peu euphorique?!
Flo bretzel, j'espère que le père Nöël sera généreux.
Vanessa, j'avais déjà délégué l'ouverture des huîtres, quand même..

mumu a dit…

Wahooo! Se concocter ça un soir après une journée de boulot et une séance de courses à Carrefour ... oui c'est beau l'amour , surtout ne changez rien !