mercredi 2 septembre 2009

Après les théâtreux gueulards, la douceur des mûres mûres (facile)


Les touristes n'étant pas tous partis, et des jolies filles aguicheuses traînant encore dans nos parages, il a fallu aller se mettre au vert. L'occasion rêvée pour un commando mûres comme j'en avais jamais fait auparavant, les forêts auboises étant extrêmement exotiques pour mon Méridional, fasciné par les faons mais aussi par les limaces rouges -- du coup je me suis documentée, saviez, vous que c'était des mollusques?!

Donc presque quatre kilos en une heure, en imaginant que Merlin n'était pas loin et nous observait de ses yeux bienveillants...

Retour aux sources mais aussi coup de vieux, avec ce cours de confiture donné par la maman, qui pendant 28 ans en avait gardé le monopole. Qu'elle garde quand même pour la bolognaise et la couture, ouf.

Je vous livre in extenso la méthode. J'ai un voyage au pays du pandan à préparer, moi (aïe, pas sur la tête!)

Et comme ma maman est moderne, une version agar agar un peu plus loin...


1 kg de sucre cristallisé pour 1 kg de fruits préparés, le tout cuit et recuit jusqu'à ce qu'elles aient la consistance voulue, ce qui malheureusement leur donnait un petit goût caramélisé un peu âcre...

Ma maman avait trouvé une astuce pour pallier ça : elle laissait macérer à couvert ses fruits, préalablement malaxés dans le sucre pendant au moins une nuit. Le lendemain, elle portait le tout à ébullition pendant quelques minutes. Et rebelote, repos une nuit ou au moins 12 h. Ensuite, de nouveau cuisson jusqu'à ébullition, en remuant pendant quelques minutes*
Le résultat était bien meilleur au niveau du goût et de la couleur de la conf'... Ensuite, elle a découvert un produit miracle : une petite bouteille de la taille d'une canette de bière, de la marque Gélifruit, une sorte de gelée, - naturelle paraît-il- à base de pectine de pommes, que l'on incorporait au mélange fruits/sucre, après quelques minutes d'ébullition. Le résultat était super et plus rapide....et j'avais adopté moi-même ce système. Malheureusement, depuis plusieurs années, ces produits ont disparu des rayons des supermarchés, remplacés par des poudres style Vitpris, qui fonctionnent mois bien à mon goût. J'étais donc repartie avec l'ancienne méthode aux deux temps de repos. Et puis un jour, j'ai essayé ces nouveaux sucres gélifiants, où la pectine de pomme est incorporée. Je les ai tout de suite adoptés.
Simple, rapide, peu de cuisson : 7 minutes maxi. Confiture et gelée inratable set très "goûtues" et ça marche avec tous les fruits.. Il faut vivre avec son temps n'est-ce pas? D'autant qu'on met moins de sucre (800g de sucre pour 1 kg de fruits préparés avec Gelsuc). Il existe même une version allégée (500 gr pour 1 kg de fruits), qui fonctionne très bien notamment avec les mûres...

On trouve en vente en supermarché des bassines en cuivre alimentaire à un prix très abordable que vous pouvez aussi accrocher en décor dans votre cuisine ... Voilà tu sais tout de ma connaissance et de mon expérience en confiture yu as de quoi écrire un billet photos à l'appui!!"

PS astuce: je me sers aussi de ce sucre à confiture pour sucrer mes tartes aux fruits : le jus des fruits est légèrement gélifié et enrobe les fruits sans détremper la pâte

Pour les adeptes de l'agar agar (une confiture coupe-faim, c'est pas mal non?), deux sachets de 3g pour un kilo de fruits, ce qui permet de diviser par deux la quantité de sucre...

7 commentaires:

Tiuscha a dit…

Séquence gore, cette confiture party !

Alice a dit…

t'as bien fait de prendre la relevé.. t'es pas la seule d'ailleurs a ce que je vois !

juste pour le plaisir a dit…

Mais pourquoi les recettes des mamans sont tjs les meilleures???
Je découvre ton superbe blog et suis ravie!
Mercici, à bientôt.

Hélène (Cannes) a dit…

Moi j'aime bien ces sucres pectinés ! Avant, sans doute par snobisme (enfin, je dis ça maintenant ...), je refusais de m'en servir mais c'est vrai que les fruits gardent bien mieux leur goût ainsi ! ;o)
Bises
Hélène

naoualim a dit…

C'est bien comme ça que je me suis mise à la confection de confiture, en dégottant des mûres en Normandie, depuis je ne les achète plus jamais dans le commerce.
Merveilleux blog à noter dans les favoris.

tasteofbeirut a dit…

j'adore les mures, c'est dommage on n'en trouve pas dans mon patelin, au Liban on en fait un syrop

cocotte a dit…

Oh avec du champagne ça doit être top!!