samedi 23 janvier 2010

Cheesecake cardamome-grenade et comment j'ai trouvé la bonne conscience éternelle

Il faut croire que j'ai des lectures de vieille. En pyjama dans mon lit, lunettes sur le nez, -- mais pas de tisane à côté, faut pas exagérer non plus --, je commençais à me faire la réflexion à la lecture d'un papier à destination des parents d'ados sur le thème y-a-des-explications-psychologiques-de-haut-vol-à-leur-addiction-aux-séries-vampiresques (pas la brillantissime d'Allan Ball, hein, l'autre...).
Bref, de quoi redonner le moral à
certains qui seraient prêts à faire bouffer de l'ail par cageots à leur progéniture pour qu'elle comprenne enfin qu'il faut débloquer sur le végétarien aux cheveux collés, que personne ne voudrait pour gendre (si?)
Bref, parmi les autres trucs à pardonner aux ados, leurs grasses mat' à n'en plus finir. Oui parce que là, y a même pas besoin de faire intervenir Rufo, y a une explication scientifique, M'sieurs dames : c'est les hormones. Enfin une hormone, la mélatonine. Oui, c'est pas parce qu'ils font la gueule, les ados, qu'ils veulent pas se lever, c'est à cause de
N-acetyl-5-methoxytryptamine.
Donc voilà : si je suis une marmotte qui se demande comment
d'autres ont pu se lever d'aussi bonne heure pendant aussi longtemps -- non parce qu'une fois de temps en temps, j'suis cap' hein, genre pour un lever de soleil sur Angkor par exemple... --, c'est pas ma faute à moi : j'ai pas fini ma puberté. Et comme c'est quand même un petit peu handicapant dans le monde des adultes d'avoir besoin de ses neuf heures quotidiennes, je me renseigne si je peux pas en dealer, comme du sang de vampire, tiens. Insomniaques, me communiquer vos offres.



Le cheesecake, donc. La base est toujours la même depuis que je suis (presque) aussi mordue que Loukoum, avec une petite customisation au niveau de la base, le parfum de la cardamome et la grenade, fraîche et photogénique (trouvez pas?)
Pour la base : 200g de speculoos, avec un peu de pralin
3 cuillères à soupe de beurre fondu
750g de ricotta
120g de sucre
4 œufs
3-4 capsules de cardamome

Ecraser les biscuits, mélanger avec le pralin, ajouter le beurre fondu, placer au fond d'un moule à charnière (ou dans des cercles, à ce moment-là, réduire copieusement le temps de cuisson), bien écraser sur toute la surface à l'aide d'un verre, placer au frais.
Battre la ricotta au fouet pour la détendre, ajouter les oeufs, le sucre et la cardamome écrasée. Verser sur la base, laisser cuire une petite heure à 180°C (beaucoup moins pour des petits, donc). Laisser reposer idéalement 24h, disposer les graines de grenade et servir.

Enjoy;-), comme ils disent à la fin des épisodes.

21 commentaires:

Flo a dit…

Mmmmh voici une alliance de saveurs que j'aurais bien goûté :)

Parigote a dit…

Cardamome, grenade... Ca laisse rêveur quand même...

Sha a dit…

Une part de cheesecake en échange de mon non sommeil, ça marche? 3h30 debout, tout ça parce que je me suis couchée a 22h. Haha. (je précise, en ne pas dormant la nuit précédente car essay à finir..., en plus!)

Tiuscha - Saveur Passion a dit…

comme la parisienne, cardamome/grenade me laisse rêveuse !
Dis, ô grande prêtresse khmère (j'avais oublié que tu avais visité le Cambodge et vu Angkor veinarde !), elle s'élimine comment la mélatonine ?

Bambi a dit…

Je suis pas un très très grand fan de la cardamome... En revanche, le cheesecake, c'est ma grande passion, au même titre que la granade... Donc c'est peut-être un truc à essayer quand même... Surtout préparé par la talentueuse Cocotte :o)

cocotte a dit…

Euh mais rassurez-moi, Tiuscha et la parigote, doux rêve?
Sha, évidemment que ça marche. Bon courage (ça n'en finit plus ce mémoire dis-moi?!)
Bambi, heureusement que tu restes plusieurs jours...

Bambi a dit…

Ha oui, un séjour d'une seule journée aurait été difficile à digérer, je pense...

judith a dit…

j'adore ta recette et surtout bonne sieste...

Nilufer a dit…

ton texte fait plaisir à lire...
je dors comme un loir et serais bien incapable de me lever tous les jours aux aurores... L'angoisse totale !
Parfois je me dis que je ne suis pas normale, finalement toi non plus et c'est tout de même rassurant d'être deux illuminées ;) ;) ;)

Easy kitchen a dit…

je regarde True Blood mais j'avoue que j'ai du mal à comprendre l'engouement pour cette série très très gentille comparée à d'autres.
je n'ai pas du avoir d'hormones ado car je suis une léve tot et dors peu depuis ma naissance ! au grand découragement de mes parents qui eux voulaient dormir ! a moins qu'un peu de sang de vampire ne m'est atteint?

buy r4  a dit…

Looks very yummy! Love this recipe. I would try it. Thanks!!

cocotte a dit…

Judith, à 7h18 même pas j'ai ouvert un oeil...
Nilufer, merci, merci. Savoir que je ne suis pas seule, ça me fait comme une bouillotte sous la couette:)
VEK, je suis donc encore une ado. CQFD. Quant au V, il pourrait bien y en avoir eu dans les pâtes de coings de ton ami Bruno non?;)
buyr4, thanks!!

mayacook a dit…

Avec deux zozos se réveillant tous les jours à 6h30 je ne peux rien te proposer mais prendrais bien une part de ce doux dessert!

Alhya a dit…

Bon , on s'inscrit où pour le deal? :D
à défaut de ma dose de sommeil, je pique un bon de ton cheesecake aux saveurs à tester, de toute évidence! et une bonne année (ouf! juste sous la barre!)

Bambi a dit…

Hé, c'est qu'on n'est plus tout jeune! Je suis un ardent défenseur de la lecture-au-lit-en-pyjama... Même avec une tisane, bodel! Quant aux ados, bon... On va dire que c'est les hormones et les machins... D'ailleurs si tu en as en trop je t'en prendrais volontiers quelques lampées pour les périodes où le sommeil se fait trop rare, ça m'arrive des fois... Pis pour le Cheesecake c'est bon... Mais c'est vrai qu'on... Quel talent!

une cuillère pour les délices a dit…

Miammm quel délicieux cheesecake! :)
Le mélange cardamome/grenade doit être délicieux! tu me donnes très envie de goûter!!! :)
Bisous & Bonne journée

Kitchen Victim a dit…

A croire que comme toi je n'ai pas non plus fini ma puberté, et tout commet toi je suis fan de tous ses parfums que tu sais marier à merveille et que tu nous propose dans des tons girly à souhait !!

Elodie

Julia* a dit…

Avec sa parure de perles de grenade et son parfum de cardamome, ton cheese-cake met mon gâteau à la carotte à l'amande :-) Je le découvre grâce à ton message sur mon blog et si je pouvais, je n'en ferai qu'une bouchée !

cocotte a dit…

Maya, c'est ptet ce qu'il me faudrait, un ou deux zozos... Si je ne les laisse pas pleurer toute la nuit:)
Alhya, je cherche, je cherche... J'ai bien fait de faire ce cheesecake avant pour faire patienter les insomniaques!
Bambi, j'ai rien contre la camomille, mais il me faudrait plutôt une perfusion de café vers 5h (sans me réveiller, évidemment..)
La cuiller, oui, ça fonctionne pas mal, finalement la grenade c'était pas que pour la photo...
Kitchen victim, nous sommes donc trois. Mais malheureusement le cheesecake n'a aucune vertu contre ça.
Julia, c'est ça, une parure. Quel sens de la formule! Et ne boudons surtout pas le carrot cake, c'est une des meilleures raisons que je connaisse pour sortir du lit!

Philo a dit…

j'avais pas pensé à ça : je dois encore être adolescente les dimanches matins ....
Blague à part ce cheesecake original me plait bien

Linou a dit…

roo, un cheesecake, j'en veux, merci pour l'idée de mettre du pralin dans la base.