jeudi 15 avril 2010

Le potager parle pour moi : la tarte aux carottes roulées façon Passard à la fève tonka, le sorbet carottes-pomme gingembre, et d'autres choses encore

Je... j'suis pas inspirée.

Je vous aurais bien parlé de la joie incommensurable (mais ô combien éphémère) que me procure ma victoire sur le K2 du linge à repasser, réduite à néant au fil de 42 épisodes de Plus belle la vie. Mais comment dire... J'ai pas de tag "Vis ma vie de ménagère", et puis bon voilà quoi.


J'aurais pu m'étonner que la sortie chez Nature & découvertes d'un parfum au yuzu et à la fève tonka crée pas plus le buzz chez les foodistas. Mais j'ai peur que ça n'intéresse qu'une infime partie de mon modeste lectorat, et que ça fasse fuir le reste.
Pour info quand même, on trouve aussi sur le net un savon au yuzu-que-c'est-bon-pour-les-peaux-stressées. N'empêche que le prix a de quoi faire perdre la sérénité: 80€ les 70g. Je vous parle même pas du gommage, qui vaut le prix d'un repas chez Noma. Au fait Cookie, c'est quand que tu nous racontes?!

J'aurais pu encore dégoiser sur la Louise, mais je suis pas encore allée voir le film, ce serait pas très fair-play (et c'est très sexy, le fair-play, paraît).


J'aurais pu vous parler de Passard, qui doit être très inspiré en ce mois d'euphorie dans le potager, mais j'y suis jamais allée... moi. Ni chez Le Bec, ni chez Sulpice, et encore moins chez Redzepi. Cookie c'est quand que tu racoontes? N'empêche qu'ils se sont tous invités chez moi (j'avais rangé la table à repasser et éteint la télé) pour ces petites recettes printanières qui, si elles ne rendent pas disertes, contribuent un peu plus à ce qu'on soit content d'être en avril. C'est déjà ça, comme dirait l'autre, qui nous sort un album autre titre qu'on-dirait-le-début-d'un-article-wiki. J'arrête, j'avais dit que je parlerais pas beaucoup...

Tarte aux carottes façon boutons de rose

L'humeur passardienne, donc. Pour les non-initiés, cet homme il est trop fort avec les fruits et les légumes, même qu'il fait des tartes avec des tranches de pommes roulées en boutons de rose, même que personne il sait comment il fait. A priori, avec les carottes c'est moins galère, mais euh comment dire... un peu, quand même. Si vous vous sentez pas, commencer par la version courgettes de Cookie-c'est-quand-que-tu-racontes?
Il y a aussi un peu de Jean Sulpice, qui lui fait des carottes toutes simples à la fève tonka, avec de l'omble chevalier.

4 feuilles de brick
1 dizaine de carottes
3 CS de ricotta
1/2 citron
huile d'amande douce (ou de pépins de raisin)
fève tonka
sel, poivre

Laver et éplucher les carottes. Faire des tranches les plus longues et les plus fines possibles. Au rasoir à légumes? N'y pensez même pas, j'y ai cassé le mien. Non, avec un bon couteau on se débrouille, sans se couper. Mais en faisant plein de chutes, parce qu'arrivée à la moitié de la carotte, c'est plus trop possible. Mais c'est pas grave, parce que vous pourrez faire d'autres choses avec (voir ci-dessous). Bref, faut le vivre. J'vous jure que ça se passe pas si mal que ça.

Les faire cuire à la vapeur, pas trop longtemps pour qu'elles gardent leur croquant, mais assez pour qu'elles puissent s'enrouler. Un quart d'heure, je dirais. Surveiller.

Mettre les feuilles de brick sur une tôle à tarte, badigeonner d'huile au pinceau, bien aplatir au milieu, faire cuire une dizaine de minutes à 180°C.

Battre la ricotta à la fourchette pour la détendre, ajouter un trait de citron, saler, poivrer. Répartir sur le fond de tarte.

Rouler les tranches de carottes et les planter dans la ricotta. Badigeonner délicatement avec le pinceau huilé, parsemer de fleur de sel et de tonka râpée. Repasser une dizaine de minutes au four.
Vous avez le droit de faire la maligne et de demander un massage à celui ou celle avec laquelle vous la partagez, parce qu'une petite douleur peut survenir au niveau des cervicales, quand même...


Glace pomme-carotte qui va bien

Ma première tentative de glace bonne pour le teint (et moins chère que le savon au yuzu) avait été un échec relatif. Cocotte têtue savait qu'elle n'en resterait pas là. Et devant toutes ces moitiés de carottes, s'est souvenue qu'elle avait une centrifugeuse. Bien lui en a pris: c'est comme ça qu'il faut la faire, la glace à la carotte. Avec du jus.

Du coup pour les proportions, c'est un peu freestyle, avec les carottes plus le jus d'une pomme on était à peu près à 50 cl. J'ai ajouté un peu de gingembre, et ce qu'il restait de la pomme après extraction. Pour le sirop, j'ai fait 60g de sucre/60g d'eau. J'ai ajouté un sachet de stabilisateur et bien laissé prendre au frais avant de passer en sorbetière.
Tip top. Ici avec de la neige de yaourt (un yaourt congelé, gratté à la fourchette), et des miettes de speculoos.

Avec le reste de carottes après extraction, j'ai fait les muffins du Cookie -- c'est quand que tu racoooontes? --. Même si oui, j'aime me perdre dans tes archives...


Crème de courgettes au basilic
Le Bec a bien fait d'aller faire un tour à Naples. Parce qu'il en a rapporté un truc auquel une gourdasse comme moi n'avait pas pensé. Pour ne pas avoir un truc lavasse, il faut presser les courgettes...

2 courgettes
1 branche de basilic
1 gousse d'ail
huile d'olive
sel, poivre

Laver les courgettes, les couper en gros morceaux. Saler, poivrer, faire cuire un peu à la vapeur (une dizaine de minutes). Laisser un peu refroidir, puis presser dans un torchon pour extraire le maximum d'eau. Mixer avec l'ail et le basilic, ajouter un peu d'huile d'olive.

Servir bien frais pour tartiner. Ou planter des radis comme Monsieur Redzepi (lui il fait ça dans de la terre constituée de pain noir et de fromage frais -- Cookie c'est quand que tu racooontes? --. Moi j'ai planté dans le gazon, parce que je trouvais ça joli aussi. Et c'est bon.

Pesto de fanes de radis

Enfin, sur le thème rien ne se perd tout se transforme je suis trop tendance, un pesto de fanes de radis. Les fanes lavées et grossièrement coupées, mixées avec une gousse d'ail, un peu de parmesan, un trait de citron, le tout monté à l'huile d'olive. Puissant.


Ah et si quand même, une petite info: la sortie prévue en septembre dans toutes les bonnes librairies tables d'un magazine qui s'annonce transcendant, allez donc zyeuter .

Et s'il vous reste encore des carottes, y a toujours le carrot cake, ou cette terrine printanière tout en légèreté...
Les courgettes, on peut aussi en faire des carrés à la brousse ou un joli carpaccio maintenant que vous êtes bien entraînée à faire des tranches très très fines...

17 commentaires:

Nilufer a dit…

Pour être franche et je m'en excuse d'ores et déjà, je crois n'avoir jamais vraiment pris le temps de lire tous tes billets... et quel dommage !
Ton écriture est agréable, coule de source, riche de sensibilité et surtout très intelligente.
Enfin voilà quoi, ton billet du jour m'a touchée.
C'est con mais je suis émue.
Un bien cool moment par chez toi, merci !

Flo a dit…

Bon j'ai un carrotophobe à la maison, mais je lui ai déjà fait aimé nombre de ces racines avec des recettes adaptée à ces jolis légumes, donc ta tarte, ta glace m'intéressent vraiment beaucoup. En fait je note tout, car l'ensemble est alléchant ! En échange de ton récit de vie ménagère je te raconte celle de vie de jeune maman ;) bizzz

Le Cookie Masqué a dit…

je veux bien un peu de tout ça, merci.

et oui, je vais raconter ! ça, et puis aussi ma rencontre avec patriiick ;-)

cocotte a dit…

Ah oui, j'avais oublié Patrick... T'as une vie trépidante toi, comment tu fais pour le repassage?!
Flo, l'affreux est pas très carottes non plus, et il a adoré le sorbet (en plus c'est quand même beaucoup moins chronophage que la tarte, c'est qui intéressant quand on est jeune maman j'imagine. T'en mets dans les petits pots, quand même, rassure-moi?!)
Nilufer, merci, je suis très touchée. Vraiment.

Bambi a dit…

Bon, le concept de glace (ou sorbet?) me semble intéressant... Quoiqu'il en soit, pour quelqu'un qui n'est pas inspiré, c'est plutôt pas mal comme billet ;o) Néanmoins, faut laisser Louise tranquille, maintenant :o)
Et bravo pour ton linge ! Faudra que tu me racontes les 47 épisodes de Plus belle la vie, j'ai pas suivi depuis ma visite chez toi... :o/

cocotte a dit…

T'es pas obligé de me faire passer encore plus pour une ménagère...

Easy kitchen a dit…

c'est un billet trop riche (façon de parler) car j'aime bcp tout ce que tu nous proposes. j'adore ton écriture, c'est inventif... plus de blogs comme le tien et moins de blogs pourraves qui nous présentent le énième gateau au chocolat sans beurre sans farine sans oeuf sans sucre, sans intéret.
ta version carotte de la tarte passardienne est un must

Alhya a dit…

Ce que j'aime c'est que soit disant peu inspirée tu mets les plus grands dans ta cuisine, et j'en suis toute ébahie devant autant d'application: transformer les carottes en rose, c'est pas donné à tout le monde (et, il s'agirait de ne pas donner ce filon aux hommes, on sait js, ils seraient fichu de l'exploiter! ;) Un grand merci pour ton "non oubli" et à très vite!

cocotte a dit…

Very Easy, un must-cook you mean? I'm flattered... Really.
Turtle, pourquoi l'interdire aux hommes?!

Tiuscha - Saveur Passion a dit…

Et bien, ça cuisine mine de rien ! Rassure toi ta vie de ménagère-repasseuse intéresse moins que celle de cuisinière inspirée, par d'autres et inspirée tout court. Pesto de fanes j'ai déjà testé et c'était plutôt chouette, et la tarte-boutons de rose de Passard, j'avais tenté une version salée aux courgettes pour les filles, pas si facile non plus, mais elles ont aimé ! Tu renouvelles bien le genre, avec la tonka, pourquoi pas... Je pensais que tu aurais été au bout du bout avec la terre de seigle à la redzepi, suis déçue...

tasteofbeirut a dit…

Je suis gourmande de tes idées! Elles me captivent! La prochaine à essayer c'est les carottes roulées mais avec une farce Libanaise!

Spiruline a dit…

J'ai de la fève tonka qui roupille au fond de sa boîte. Je vais de ce pas lui filer rencart avec quelques rouleaux de carotte (si j'y laisse pas un doigt, c'est pas gagné...). Enfin je vais peut-être attendre le week-end parce que ça n'a pas l'air si vite fait que ça cette histoire. Mais que c'est beau!

Mumu a dit…

Que dire de plus après tous ces commentaires élogieux et amplement mérités!!
si si sans aucun parti pris je le jure!
Pour quelqu'un qui ne se sentait pas inspirée, je trouve que tout est de qualité : l'écriture, l'originalité des recettes,la qualité des photos...
Bravo ma Cocotte, je suis bluffée et peu être un petit peu "émouvue" moi aussi!!

pierre a dit…

jean sulpice est un magicien !! on peut s'en inspirer !! va voir le Polanski !! ça c'est du cinéma !! Pierre

cookiz a dit…

l'idée du sorbet est très originale! tu nous proposes toujours d'aussi belles recettes, ça fait très plaisir!
PS: j'ai répondu à ta question sur mon blog pour les gnocchis d'aubergine!
bonne journée!

cocotte a dit…

Tiuscha, on fait ce qu'on peut... Puis c'est plus classe "à la manière de mais pas tout à fait comme", non?
Taste of Beirut, let me know!
Spiruline, figure-toi que j'ai retrouvé un taille-crayons à légumes dans mon tiroir...
Mumu, ;-)
Pierre, je suis une ménagère mais je ne vais pas voir que des blockbusters, rassure-toi!
Cookiz, merci...

Mlle Pigut a dit…

Chouette c'est pleins de jolies idées présentées rigolotement ici!