dimanche 30 mai 2010

Une maman, des briochettes

Que nenni, Nilu! Cocotte n'était point en goguette, ni même en vadrouille -- allez j'arrête de parler de moi à la troisième personne, c'est juste que Cocotte point en goguette, ça faisait un super exercice de diction. En même temps, personne ne lit à haute voix.. si?! bref... --
J'ai fait manger des glaces bizarres à des convives plus ou moins réceptifs. Et émis à peu près au moins autant d'idées qui devraient alimenter ce blog pendant tout cet été cultureux.
J'ai regardé le printemps nous faire la nique.
Je me suis délectée de vos commentaires...
J'ai pris un coup de vieux avec la mort d'Arnold. Et découvert au passage un site instructif mais quand même, un mec qui compile les morts bénévolement en jaune sur noir c'est un peu étrange...
J'ai marché dans le désert. Mais dans le Luberon.

Les ocres de Rustrel

Et surtout j'ai reçu ma mère.
Et ma mère -- rassurez-vous je vous ferai pas le coup de "c'est la meilleure du monde", y a trop de morveux qui l'ont fait. Même qu'à la télé y en a j'suis sûre qu'ils ont été payés... --, franchement ma mère, elle est bizarre. Elle vient te voir avant la fête des mères, toi t'as même pas réfléchi à ce que tu vas lui offrir. Tu comptes faire un brainstorming avec ton père... Et ben avant que t'en aies le temps, ta mère elle te fait un méga-cadeau (le tip top robot de la mort qui tue; enfin surtout qui mixe, pèse et chauffe). Alors que t'es même pas mère, que c'est pas du tout ton anniversaire et que t'as rien fait de spécial pour le mériter. Par exemple, tu mets beaucoup trop de temps à manger ses confitures, et que t'as foiré ta Key lime pie (entre nombreux autres manquements).

Les chiens ne faisant pas des chats comme l'avait souligné mon prof d'histoire qui lui faisait du gringue aux réunions parents-profs, je suis un peu strange aussi. J'ai rien trouvé de mieux que de l'envoyer manger des sandwiches au saumon et chèvre caramélisé à un endroit où si t'as forcément la dalle t'as ptet un peu mal au coeur aussi.

Piqué à un voyageur partageux...

Comme en plus je l'envoie même pas pour se remettre de cette petite promenade, je dois bien à ma maman, le jour même pour une fois, un autre cadeau: des p'tites brioches qui lui sont dédiées, faites avec son cadeau qui n'a pas fini de me faire plaisir, et la recette de Loukoum.

Trop top avec la confiture-maison-que-c'est-beaucoup-mieux-que-la-bonne-maman-c'est-toi-que-j'aime-tant...


9 commentaires:

Mumu a dit…

Merci ma petite cocotte, merci de tout coeur pour ce joli cadeau, dédicace originale qui compense l'éloignement que l'on ressent forcément ces jours là.... même si on a anticipé les choses...
Je dois reconnaitre que tu te défends en matière d'originalité pour tes cadeaux et je te promets de t'envoyer pour ton blog une super photo de dégustation de sandwiches au saumon en haut du Preikestolen!!!!
Sacré défi n'est ce pas?... qui vaut largement un déjeuner "là" ...
où on aura toujours le temps d'aller plus tard ...quand on sera "vieux" par exemple!hi hi hi!
Encore merci de m'avoir fait les honneurs de ton retour sur le blog et gros bisous de ta maman qui t'aime très fort!

Nilufer a dit…

Vous êtes choues toutes les deux, vraiment !
Un beau retour, merci la belle.

Tiuscha - Saveur Passion a dit…

Bel hommage, profite bien de ta maman et gâte-la comme elle le mérite, même avec des cadeaux bizarres...
PS Pas compris ton commentaire

Garance a dit…

Bon on a beau dire tu fais des cadeaux bizarres toi a ta mère...

Y'a pas idée d'envoyer sa mère sur le Preikestolen (sauf si on a envie de s'en débarrasser)
La pauvre va être obligé de manger du Brunost sur du knekkebrød , probablement avaler aussi cet infame Poisson qu'on appelle du luttefisk (beurk)
Si elle a de la chance elle n'aura pas à avaler du fiskemolje ..
Enfin ça passera mieux avec un coup d'Aquavit bien glaçé et pour finir
.qu'elle n'oublie pas une belle assiette de Trollkrem ça fera passer la douleur ...
Bref je la plains (bon dis lui d'avaler une bonne "Lefse" toute fraiche pour moi quand même j'ai un peu la nostalgie ...)

et Toi y'a pas idée de rater une Key lime Pie m'enfin ? ...
Garance

Eléonora a dit…

Bravo pour ce beau billet plein de tendresse..

christelle is flabbergasting a dit…

C'est très beau... :) Et en plus, tu me donnes envie de manger des briochettes...

Cocotte a dit…

Spisestedet Feinschmecker, Maman. T'es pas encore au point en norvégien...

savoureusesaveur a dit…

Une plume que l'on reconnaît entre cent! J'apprécie lire des billets tout empreints d'humour et d'amour, de douceurs et parfois aussi de coups de gueule. Les vacnaces vont me donner le temps de venir plus souvent et ce sera, je le sais, à chaque fois un vent de bonne humeur et de fraîcheur qui fusera de l'écran. Merci. Bizzz

Anonyme a dit…

ha les falaises d'ocre... ca me rapelle le temps ou nous étions un "jeune couple sans enfants", vous vivions à Cavillon, on passait nos week end en camargue... pfff, ca date...