lundi 29 novembre 2010

En goguette. Cakes à gogo: calisson/tomates séchées et matcha/amarena

ça y est, la société a décrété que désormais, je devais me consacrer à couver. Même que j'suis payée pour ça, et qu'on me surveille pas. Trop bien. Merci la dinde.

Pour fêter cette nouvelle ère dont je ne sais même pas quand elle s'arrête, deux cakes, apportés au bureau (c'est dire mon état d'euphorie). Parce que les cheesecakes au tofu soyeux, c'est moyennement pratique avé les doigts.

Mais on peut surprendre quand même, comme ici avec des tomates séchées dans un cake sucré. Les calissons salés du Roy René, présentés au Sial, m'avaient moyennement plu. D'ailleurs, ils étaient quand même vachement sucrés, trop glacés, bref. N'empêche que celui à la tomate séchée avait quelque chose d'intéressant.
D'où ce cake, avec de la crème de calisson, et des tomates séchées. Pas de celles qui trempouillent, non. Des sèches, réhydratées quelques minutes à l'eau bouillante et bien essuyées. C'est comme ça qu'on fait dans cette maison, avant de les mettre dans des pots à cornichons (voyez pourquoi, non?), avec de l'huile d'olive, un trait de vinaigre, l'assaisonnement qu'on veut. Meilleur, et beaucoup plus économique.

Après ce formidable tuyau vous me pardonnerez de ne pas vous livrer de recette précise. A force de jouer à réduire les quantités de beurre et de sucre (applaudissements pour l'affreux siouplé), je me perds. Je vous laisse moduler avec votre base de cake préféré, en ajoutant donc la crème de calisson et les tomates séchées en petits morceaux.

L'autre en revanche j'ai tout bien noté car cette une tuerie. Une recette de Kaori Endo (you know, une Japonaise à Paris... Mum, you can put it on my wishlist) un peu amendée (on se refait pas), avec des cerises amarena dégoulinantes, et du matcha dont on ne se lasse pas. Top avec un genmaicha (j'allais pas apporter le champagne, non plus).

*** Cake matcha-amarena***
150g de sucre
3 oeufs
2 jaunes
250g de farine
1/2 CC de levure chimique
1/2CC de sel
30g de matcha
175g de crème liquide
100g de beurre
amarena à gogo

Préchauffer le four à 180°C.
Mélanger la farine, la levure, le sel, le matcha.
Faire fondre le beurre, ajouter la crème, éteindre le feu.
Battre les oeufs entiers avec les jaunes et le sucre. Incorporer le mélange sec puis la mixture crème-beurre, et enfin les amarena égouttées (le sirop peut servir à d'autres douceurs), mais ça dégoulinera forcément un peu. Enfourner une quarantaine de minutes.



Je me remets d'une mad night parisienne et je reviens très vite avec une petite merveille roussillonnaise...

4 commentaires:

Tiuscha - Saveur Passion a dit…

Moyennement emballée par le premier, beaucoup plus séduite par le second !
Et le nougat "salé" tu as goûté ?

Mumu a dit…

Savoure sans complexe ce repos bien mérité! Suis sûre que tu vas en profiter pour nous concocter de savoureuses recettes...

Cocotte a dit…

J'ai l'air de complexer?

Laurent a dit…

L'intitulé de ton post est un vrai festival ! Mon imagination s'évade !